[Journal de Dressage] – Période creuse

Émilie • 30 mai 2012

Kelso entame « sa période creuse », le printemps est arrivé avec sa boiterie récidivante annuelle. Le contact devient moins stable, la cadence également, la symétrie des mouvements se perd. Il est un facteur supplémentaire : l’irrégularité de mes visites, bien que le cheval n’oublie rien de ses acquis techniques, son inactivité répétée au pré et au box qui pourraient lui être bénéfique à son âge finalement lui nuit. En effet les postures de compensations qu’il a conservé toute sa vie lorsqu’il mange ou est au repos entraînent d’un côté une surtension des ligaments et des muscles, de l’autre une rétractions constantes de ces derniers. Donc moins je le travaille, plus il boîte. Lorsque je l’observe en liberté au trot au manège même après 20 minutes de pas, la boiterie est parfois impressionnante, je le mets alors sans attendre à la longe dans l’attitude antalgique de l’extension d’encolure pour équilibrer le système, et progressivement réussit à donner par la décontraction dans cette attitude une meilleure régularité. Monté, la boiterie revient dans une attitude plus rassemblée à main droite, j’ai donc plusieurs solutions, la première est d’utiliser le conseil d’Heuschmann, la mise en avant libre en suspension, afin de « débloquer » le long dorsal, lieu des répercussions des tensions et donc des asymétries. Dès que je le sens onduler encolure assez basse, je poursuis par une travail très basique mais finalement très difficile : contrôle permanent des épaules (tête au milieu des épaule, restauration de l’équilibre latéral, piste intérieure, lignes droites, cercles et huit de chiffres) pour la rectitude, dans une attitude plutôt horizontale, bout du nez vers l’avant sur un contact égal sur les deux rênes, un vrai travail de poulain. Transitions demandées dans tous les sens en conservant tous les éléments précédents. Lorsqu’il combine enfin impulsion, propulsion permettant le contact, ce dernier élastique et constant, il ne boîte plus du tout.

Il me reste à trouver une nouvelle selle qui corresponde mieux à son dos et à ma position, moins « prothèse », dommage je m’y sentais bien !

L'association Connivence

Cette association (loi 1901 à but non lucratif) à vu le jour en 2009, créée par Emilie Haillot dans le but de promouvoir, sous la forme de stages et conférences, la complémentarité de 4 approches autour du cheval : la connaissance du cheval physique ( biomécanique, énergétique…) , la connaissance du cheval psychique (éthologie, horsemanship…) , la gestion physique et énergétique du cavalier, la technique du dressage du cheval selon les préceptes classiques.

Vous appréciez ce site ?
Partagez-le sur vos réseaux !
Merci !

La newsletter

© 2022 Connivence.org • Émilie Haillot • Contact

Cookie(s) refusé(s) Changer • Politique de confidentialité

Design - développement : nicleg