« … l’assiette transmet au cheval l’état musculaire du cavalier, ses raideurs, ses contractions et très probablement ses “états d’âme”, ses appréhensions. Le calme et la stabilité du cavalier entraînent calme et stabilité chez le cheval.”