Journal de dressage – shiatsu (vidéo)

« La vision holitiste du cheval et la recherche des liens de cause à effet entre les différents désordres énergétiques contribuent au retour certes progressif mais durable du bien-être, et ce tout en douceur. » Christelle Pernot.

Le tendon de Kelso n’a rien, il s’agit d’une ancienne adhérence qui semble s’être ré-inflammée suite à un choc. Pour moi, il s’agit d’une alerte à laquelle je ne pouvais rester sourde, je préfère ralentir et chercher l’origine de la fatigue du moment plutôt que d’en subir plus tard des conséquences plus graves. Kelso est un timide chuchoteur, il parle très bas, je dois affiner mon écoute car lui n’élèvera pas le ton. Je sais maintenant qu’il est fragile à cette époque, la mue l’épuise et fragilise son système musculaire et tendineux, auparavant j’accentuais le travail à la fin de l’hiver car les compétitions approchaient, Kelso m’a vite fait comprendre qu’il n’était pas du même avis.

Sur cette vidéo :

Kelso n’en est pas à sa première séance de shiatsu, mais il est aujourd’hui extrêmement méfiant envers ces mains étrangères, voir de mauvaise humeur (anthropomorphisme). D’une grande retenue, très à l’écoute et inquiet de ce qu’on pourrait lui faire,il subit, arbore son regard de cheval martyr et s’oppose silencieusement à toute proposition. Contracté, il semble présenter des petits blocages énergétiques un peu partout et refuse tout étirement même le plus doux, il est raccourci sur lui-même mentalement et physiquement. Puis tout doucement, au bout d’une heure Kelso lâche prise (vidéo).

Laisser un commentaire