[JdD] – pieds

Les pieds de Kelso sont métamorphosés. Depuis le début (2002), l’asymétrie des pieds n’a cessé de me déranger, me demandant comment il faisait pour ne pas être complètement boiteux. Mais les vétérinaires que j’ai croisé, jusqu’au CIRALE, m’ont toujours confirmé que les maréchaux avaient fait le mieux qu’ils pouvaient.

Août 2002 - 4 ans

Mars 2007 - 9 ans

Néanmoins, c’est en juillet 2009 que j’amenais Kelso pour la première fois à Pierre Pradier, et que la première chose qu’il fit, après avoir regardé les radios, fut de le remettre deux pieds égaux par le parage ainsi que lui « ouvrir » les pieds, bien que le risque de boiterie soit important après toutes ces années de compensation.

Juillet 2009 - 11 ans

Juillet 2009 - 11 ans

Ainsi, en 9 mois est-il passé d’une taille 00 à 2, et bien qu’il ne s’appuie toujours pas sur le pied gauche, au moins est-il plus équilibré.

Mai 2011 - 13 ans

Flux RSS des commentaires

7 commentaires

pour “[JdD] – pieds”

  1. sandra :

    Je suis ettonee que Kelso ai pu fonctionner si longtemps avec une telle dissymetrie des pieds. Comment se porte -il maintenant avec ses nouveaux aplombs?

  2. Zaude :

    Ultra impressionnant! Evidemment les dernières photos semblent nettement plus jolies/normales, même si ça n’est pas toujours ça qu’il faut favoriser…

    Quel était l’argument du Cirale pour laisser l’asymétrie?
    Est ce à l’un de ces pieds qu’il a de l’arthrose?
    C’est au pied gauche qu’il était en 00? Sur la photo à 4 ans le pied semble plus petit.. ?

    Il y avait un déséquilibre plus haut ou bien comme les chevaux n’ont pas de clavicule, c’étaient les muscles qui compensaient et donc pas d’articulation de guingoué comme ça aurait été le cas sur des postérieurs?

  3. Emilie :

    Sandra, moi aussi je suis étonnée, il est d’une adaptation remarquable et je n’ai pas vu de différence flagrante avec ses nouveaux pieds, mais je pense qu’il est enfin à l’aise, il n’y a plus de pourriture de fourchette à répétition, et qu’il n’aurait peut-êtr pas tenu longtemps encore.

    Aude, Le Cirale m’a dit que c’était une sorte de pied bot, mais Pradier en regardant les radios n’a pas vu de pied bot, on pouvait ainsi le redresser. Les deux pieds sont très touchés par l’arthrose depuis les premières radios à 4 ans (ostéolyse en pince, exostoses, hyperostose palmaire…) et la visite véto était réservée à ce sujet. Le pied gauche plus atteint que le droit mais à peine. Les deux fers étaient les mêmes.
    Je ne sais pas si c’est une douleur dans le pied qui fait qu’il n’a jamais posé ce pied vraiment au sol et qu’après compensations plus haut, il la développer une arthrose des cervicales à gauche qui ont finies par provoquer une boiterie d »épaule de ce côté, ou si c’est un problème de cervicales qui ne lui permettait pas de poser correctement le pied au sol, déformant ainsi le pied qui pousse plus vite et sans s’ouvrir… Car les radios des pieds n’ont jamais évolué, et Kelso n’a semble-t’il pas souffert de crises de douleurs à ce niveau (comme pieds très chauds, sorties de box difficiles, raideur articulaires phalangiennes, et donc raideur des allures…)

  4. zaude :

    Ok, dur de savoir qui de la poule ou de l’oeuf quoi…

    Par contre j’avais cru comprendre que c’était les chocs répétés qui favorisaient une pousse droite du sabot, comme dans le cas des talons chevauchés où le talon qui reçoit le plus d’impact (celui qui est remonté) est associé à une paroi hyper droite, alors que l’autre paroi est en général beaucoup plus sujette à des évasements… ?

  5. Emilie :

    Je n’avais jamais entendu parlé de ça, mais dans son cas c’est le contraire, il reporte tout son poids à droite, le pied gauche ne s’use pas, ni le fer, il y d’ailleurs toujours un jour entre le fer et la corne… Il se soulage même en talon à gauche en mangeant toujours de l’herbe dans la même position : antérieur gauche en arrière, ainsi il est sur la pince (ou bien soulage-t-il les cervicales basses …?)

  6. Olivia :

    Bonjour,

    Je passe par hazare sur ce site… et une question rode dans ma tête.
    Penses-tu que la rectification de la symétrie de ces pieds soit benefique ? ou bien si c’etait à refaire tu ne toucherais pas à ses pieds ?

  7. Emilie :

    Dans son cas, la correction des pieds fut bénéfique, il n’est jamais trop tard pour lui offrir des chaussures à sa taille et il est bien plus à l’aise, l’arthrose dans ses pieds est moins compressée. Néanmoins, le mal était fait pour les compensations faites depuis des années et qui ont endommagées le système ostéoarticulaire à d’autre niveaux, et une corrections aussi forte aurait pu fortement gêner toutes ses habitudes et le rendre encore plus boiteux. Je ne regrette pas à ce jour.

Laisser un commentaire