[JdD]-Kelso va bien… (vidéo)

Pas de nouvelle, bonne nouvelle. En fait rien de très nouveau au-delà des remises en question permanentes et autres pérégrinations équestres. Kelso travaille de manière assez irrégulière pour ce qui est du planning, mais il est très compatissant et se remet très raidement au travail, profitant allègrement des longues périodes de repos. Nous voilà alors dans une logique de travail d’entretien et de « maintenance » comme une gymnastique de base lui permettant de rester souple et en activité. Donc peu de progression mise à part la décontraction. En effet, les moments de stress dans les exercices difficiles se font de plus en plus rare, et je peux ainsi ré-aborder ma dernière obsession en fin de séance, les changements de pied au temps. Obsession qui me reprend environ une fois par an puis s’évanouit. Cette fois, avec une autre approche. Je remets la bride après le stretching et les bases, et vais au manège. Je lui demande un galop très rond, sans appui et presque sans contact, limite flottant ou derrière la main, ce qui le rend un peu ratatiné mais l’objectif premier est de lui faciliter le mouvement. Sur des lignes intérieures, je le maintiens le plus droit possible et me rends compte que souvent, il me ramène à la piste après un changement de pied, on est jamais assez exigeant sur la rectitude !. Changement de pied isolé, de juste à faux suivi immédiatement du pas rênes longues, plusieurs fois. Puis demande de deux changements au temps. Au pas rênes longues. (dernière partie de la vidéo).

Tant que je bougerai là-haut je sais que sa sensibilité ne lui permettra pas d’aller au-delà de deux changements, bien que très rarement j’en obtienne 3. Chaque séance se termine par ces quelques minutes de recherche, principalement de la prise de conscience de ma posture. J’ai comme ambition de lui donner l’envie de faire ce mouvement, de s’y faire plaisir; et ce n’est pas gagné avec ce cheval, ce galop, cet équilibre, ce mental. Mais pour le moment je n’ai pas encore réussi à lui faire comprendre le système. Faut-il d’abord que je le comprenne moi-même !

Flux RSS des commentaires

8 commentaires

pour “[JdD]-Kelso va bien… (vidéo)”

  1. Zaude :

    Plaisir que de voir d’aussi bonnes nouvelles… :)

    On dirait que le contact s’est encore amélioré, il semble plus tendu et plus décontract’…. Je me trompe?

    Dis un jour tu nous ferais un petit topo de pourquoi tu utilises la bride pour plus de rondeur versus le mors simple de filet, de ton ressenti étouça?
    Vu que je suis une cavalière à pied faute de cheval qui respire correctement, ça n’est pas pressé ^^

  2. Laurent :

    Le changement de pied au temps est généralement beaucoup plus facile à apprendre sur le cercle, mais ce n’est peut-être pas ce que vous recherchez. en tout cas, bravo pour le piaffer que je trouve très beau. Vous pourriez peut-être insister un peu plus sur le passage. Votre cheval semble prêt.

  3. Emilie :

    Hello,
    Zaude, j’utilise la bride car je n’ai pas encore assez d’assiette pour le tenir dans mon dos seul, et en filet il se laisse aller à se déséquilibrer, et charge la main, je compense alors par des demi-arrêts ce qui ne me convient pas. Il respecte d’avantage la bride et et s’arrondit de lui-même, j’en profite pour travailler en descente de mains et de jambes au galop ce que je n’arrive pas à faire en filet.
    Laurent, vous avez raison, il réussit mieux à faire des changements de pied au temps sur le cercle ou dans le coin, comme ce matin où il en a fait trois plusieurs fois sur le petit côté, savez-vous pourquoi ? Pour le passage, ce n’est pas son point fort, car il ne demande pas naturellement à se rendre beau, lui l’introverti et dès que je mets un peu de pression pour gagner en brillant, il se contracte et ce n’est pas beau,

  4. Zaude :

    Bonjour émilie,

    Merci pour ta réponse. Quand tu parles de pas avoir assez d’assiette, c’est une question de « force musculaire » ou une question de compréhension (kelso n’a pas encore assez bien compris cette aide pour y répondre de façon satisfaisante? )

    je suis curieuse aussi de savoir pourquoi les changements de pied au temps sont plus facile sur le cercle?

  5. Gilles L. :

    Bonjour,
    je lis et je regarde toujours avec plaisir et intérêt vos nouvelles communications.
    J’en profite ici pour vous adresser mes meilleurs voeux équestres pour cette nouvelle année.
    GL

  6. Laurent :

    Sur le cercle, le cheval comprend mieux le mécanisme car il y a changement d’incurvation pour le demander. Droit sur une ligne, c’est plus difficile. De plus, il aura toujours tendance à chercher à se remettre sur le bon pied, ce dont il faut profiter. Pour le passage, vos problèmes proviennent peut-être que vous le demandez à partir du piaffer ce qui est plus dur car le cheval est trop engagé en sortant du piaffer et ne peut tenir le passage longtemps. Si vous demandez directement le passage, ce sera plus facile pour lui.

  7. Emilie :

    Zaude,
    oui je pense, Kelso a passé des années à m’embarquer au galop, à s’affoler et à accélérer en permanence, donc mon réflexe dans nos jeunes années était le demi-arrêt qui devint permanent, n’acceptant pas l’assiette, il fallait rester en suspension ou à peine posé… Du coup, il a pris l’habitude de s’opposer à cette main, et moi d’insister, j’ai donc ralenti son galop en le détériorant et sans lui apprendre à se tenir de lui-même. Nous revenons progressivement sur cette période, et je dois me concentrer pour oublier la main et utiliser principalement l’assiette. La bride m’aidant à cela car il la respecte d’avantage ce qui me permets de me concentrer sur une équitation de fesses ».
    Laurent, merci pour ta réponse, il est vrai que quand je travaille les transitions piaffer/passage/piaffer je demande peu de passage pour ne pas perdre la cadence ni avoir des fautes de rythme. Quand je travaille que le passage, je lui demande avec plus de brillant bien que ce ne soit pas son allure de prédilection comme cela a pu l’être pour mon vieux cheval. Sinon je le demande à partir du trot ou du trot allongé mais il est vrai, rarement du pas directement. Je vais essayer.
    Pour les changements au temps, bien que j’ai remarqué que cela lui était plus facile sur la courbe, je ne suis pas convaincue par la facilité sur le cercle par rapport à la ligne droite, pour moi, il a bien plus tendance à rester à juste sur le cercle que sur une ligne droite. Par contre le fait de le canaliser dans la rectitude pour lutter contre la courbure du cercle et donner une direction à suivre qui l’empêche de fuir tout droit aiderait je pense à expliquer cette hypothèse, mais je pensais que c’était valable que pour les chevaux chaud avec beaucoup d’influx. De plus, j’essaye d’éviter de lui demander un changement d’incurvation à chaque foulée afin de ne pas le balancer, et c’est toute la difficulté, le maintenir droit d’épaule et de hanche et ne changer qu’aux jambes, d’où le temps que je passe à revenir en arrière pour corriger telle ou telle lacune (les miennes surtout).

  8. grosse :

    bonjour
    Je decouvre la methode Pradier je suis conquis mais vous qui l a pratiquez j’aimerais connaitre votre avis car si je peux me permettre une petite critique objective je trouve que votre cheval manque d’impulsion et de rebond…Si vous pouviez me repondre sur mon adresse mail
    Merci d avance
    Tres amicalement

Laisser un commentaire