[JdD] – Effacement

Kelso prend 17 ans, il est dé-musclé, poilu, et tranquillement au repos avec son rythme pré-box quotidien. Je n’arrive à aller le voir qu’une fois par semaine et encore, quand je le rejoins dans son pré,  il me regarde étrangement comme si quelque chose était inhabituel à ma silhouette, doit-il en avoir peur ? Il s’éloigne pour mieux étudier l’objet de son interrogation,  de manière panoramique.

Longe ou liberté, moments ensemble, voilà ce qui nous réunit en ce moment.

Kelso a acquis grâce aux années ce qu’il n’avait pas au départ : décontraction, force, cadence, rebond, ses allures se sont améliorées. N’était-ce pas l’objectif que je m’étais fixé il y a plus de 10 ans avec ce jeune cheval plein de frayeurs ?

Mon rôle à ses côtés aujourd’hui est réduit au strict minimum, je l’incite juste à se mettre en mouvement ce qu’il n’aurait pas fait sans ma présence, le reste il sait…

Attitude, cadence, c’est son affaire, en fonction de sa propre nature.  Lorsque je lui demande de passer du trot à l’arrêt, je me délecte de la flexion de chaque articulation de l’arrière-main qui vient comme du beurre déplacer le poids vers l’arrière pour se présenter carré et d’aplomb, je me régale de l’attitude de l’encolure, j’aime son ramené naturel lorsque je lui demande un départ au galop rassembler ou le piaffer, et me satisfais de voir que ce que nous avons travaillé des années se retrouve inscrit dans ses mouvements sans l’avoir altéré … J’apprécie surtout de le voir s’exprimer et jouer, provoquer, monter en pression puis redescendre, en bonne gestion émotionnelle et venir retrouver le contact pour quelques caresses.

De son oreille intérieure penchée vers moi, connecté, il lorgne le chef d’orchestre pour suivre amicalement ses directives mais c’est lui le musicien, que je remercie de m’avoir guidé toutes ces années vers l’effacement, le lâché prise.

Kelso est en bel état, serein et assez peu abîmé par les années, peut-être reprendrons-nous la gymnastique et mes recherches personnelles d’art équestre une fois revenue de maternité…

 

Flux RSS des commentaires

5 commentaires

pour “[JdD] – Effacement”

  1. marion :

    Et c’est pour quand? Magnifique, ton texte et les photos. Ravie de voir K aussi zen.
    Je t’embrasse bien fort
    M

  2. caroline :

    Effacement, oui !! Face à un enfant que peut ‘il espérer de plus…….

  3. Flo :

    Merci pour cette transmission d’expérience. Mon keldo à moi s appelle Novillo et il a cette Anne 15 ans. Nous nous sommes trouvé il y a 2 ans et grace à tes témoignages, on a évolué ensemble, à notre rythme, en profitant de tout : du bien et du « à reprendre plus tard ». Merci à vous 2!

  4. will :

    Merci,Émilie, pour ce témoignage tres touchant, venant d’une écuyère aussi fine que vous, de ce que le dressage, ou plutôt l’ éducation d’un cheval peut apporter de mieux, c’est à dire l’intimité avec ce merveilleux compagnon si sensible et si attachant. J’ai suivi avec assiduité votre blog, et j’y ai trouve l’esprit de ce que je recherche depuis tant d’années.
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur avec votre petite famille, et longue vie à Kelso qui n’a (que!) 16 ans.

  5. Denis :

    Toujours les mots justes, Kelso a la chance de vous avoir rencontrée et nous de vous lire.

Laisser un commentaire